Laboratoire

Afin de garantir la qualité de nos produits, le laboratoire de Hawle effectue régulièrement les tests les plus variés des matières premières, des prélèvements surveillance des étapes de production et des contrôles réguliers des produits finis. On utilise alors des méthodes de test destructives ou non.

Ces tests sont effectués par des collaborateurs spécialement formés et expérimentés conformément à de vastes plans de contrôle d'HAWLE. Leurs résultats sont documentés et les mesures correspondantes de prévention pour les processus de développement et de fabrication sont lancés.

Quelques-uns de ces contrôles sont :

labor_hawle_4_FR Contrôle de la pression à 100 % Test de corrosion Test longue durée dans la pratique Pression de rupture Tests de traction

Pression de rupture

Dans les installations d'essai d'HAWLE, les robinetteries et les accessoires de tuyauteries sont soumises entre autres à la pression de rupture. Nos techniciens de laboratoire testent alors avec des éléments de montage spéciaux en respectant les directives de sécurité le comportement des produits.

Pression de contrôle de 24 bars
Rupture des tuyaux à 61,5 bars
Aspect de la pince après le test

Sur l'exemple des raccords de tuyauterie du SYSTÈME 2000, vous pouvez voir comment les brides d'obturation et les brides se comportent avec une fausse bride montées pour PN 16 dans les dimensions DN 80 / da 90 avec un tuyau en PE.

 

Conformément aux réglementations d'EN 12266, le produit doit résister à une pression d'1,5 plus grande pour PN 16. Pour le produit SYSTÈME 2000 testé à PN 16, cela signifie une charge de 24 bars.

 

Lors de ce test, l'élément est rempli d'eau et alimenté avec une pression de sortie de 10 bars. La pression est augmentée en continue jusqu'à ce que la charge ait atteint la norme. On peut alors clairement distinguer que la pince empêche le tuyau de sortir de la robinetterie.
Enfin, on continue d'augmenter la pression en continue jusqu'à ce qu'un élément cède.

 

Au bout de 4 minutes environ et à une pression de 61,5 bars, le tuyau en PE typique se rompt. Il est sécurisant de constater qu'à cette pression aussi, la pince empêche avec succès que le tuyau ne sorte de la robinetterie.

 

On peut reconnaître à l'empreinte sur la surface du tuyau que la denture unique de la pince n'a pas laissé de rayures et n'a donc ainsi pas provoqué de détérioration du tuyau. On a ainsi prouvé que la pince a exercé un serrage ferme permanent sur le même point du tuyau et à empêcher le déboîtement de celui-ci.